Partagez
Arnaud Montebourg est candidat à la présidentielle 2022 pour La Remontada
La remontada de la france 2022>2027

La Remontada de la France vient de l'idée que par la politique, les Français ont le pouvoir de faire de grandes choses ensemble pour la France et pour eux. Dans le fracas du monde et le brouhaha politicien, pour comprendre la nécessité d'un tel projet et le rendre possible, il faut faire preuve de courage, de constance, de lucidité et tendre l'oreille.

SOUTENEZ LA REMONTADA 2022>2027

ARNAUD MONTEBOURG !
Arnaud Montebourg présente dans son discours sa candidature pour 2022 et le projet de la Remontada de la France

L'engagement d'Arnaud Montebourg

Arnaud Montebourg présente sa candidature et son projet de Remontada de la France

« La France est à un moment crucial de son histoire, où elle risque une élimination lente, insensible mais douloureuse et fatale. Mon projet consiste à remonter la France en unissant des Français qui ne se parlent pas, ne se connaissent pas, mais vont devoir se soutenir les uns les autres et se donner la main pour agir ensemble. »

QU’EST-CE QUE LA REMONTADA
DE LA FRANCE

EXTRAITS DU DISCOURS D’ARNAUD MONTEBOURG

decor

AVOCAT, MILITANT, DÉPUTÉ, MINISTRE : PLUS DE TRENTE ANS DE COMBATS POUR LES GENS ORDINAIRES.

CONNAÎTRE ARNAUD MONTEBOURG :

UNE VIE D’ENGAGEMENT

C'est dans le sud de la Bourgogne qu'Arnaud Montebourg, issu d'une famille franco-algérienne, passe son enfance. Après des études à Dijon, il découvre Paris pour la fin de ses études.

Lorsqu'il s'engage en politique au Parti Socialiste c'est pour améliorer la vie du plus grand nombre et agir pour une majorité sociale aujourd'hui écrasée par le modèle néolibéral et mondialisé qu'il n'a jamais cessé de combattre. Député puis Président du Département de Saône-et-Loire, sa vie politique est rythmée par ses combats contre la corruption, contre la mondialisation libérale, pour un renouveau démocratique et pour la défense des petits travailleurs.

Ministre de 2012 à 2014, ce père de trois enfants fait preuve de détermination et défend ses convictions, comme dans le dossier Arcelor-Mittal, jusqu'à s'opposer au 1er ministre et au Président de la République. En août 2014, il quitte le gouvernement après avoir tenté en vain d'infléchir les orientations politiques, sociales et économiques du quinquennat Hollande.

Quittant la politique partisane et retrouvant sa liberté, il décide de changer de vie, de reprendre une formation et de devenir entrepreneur pour continuer, différemment, à mettre en œuvre ses convictions au service d'une République protectrice et d'un appareil productif vertueux pour les travailleurs et les consommateurs.

Parcours
  • 30 octobre 1962 : Naissance à Clamecy (Nièvre)

    Arnaud Montebourg naît en 1962 à Clamecy, dans la Nièvre. De son enfance bourguignonne découle un attachement à la France rurale et son engagement pour redresser une économie mise à mal par des années de néolibéralisme.

  • Années 1980 - 1990 : Engagements associatifs et syndicaux

    Après avoir milité dans un syndicat étudiant durant ses études à Dijon, Arnaud Montebourg crée en 1992 l'association TV - Carton Jaune, qui s'engage pour une information libre et honnête.

  • Années 1990 : Un jeune avocat au service des citoyens

    Au cours de sa carrière d'avocat, Arnaud Montebourg a notamment défendu Christine Villemin dans l'affaire du petit Grégory. Il a également porté plainte, au nom de l'Association de Défense des Contribuables Parisiens, contre Alain Juppé, alors Premier ministre, pour prise illégale d'intérêts.

  • 1997 - 2012 : Un député engagé à l'Assemblée Nationale

    Très critique vis-à-vis de la V° République, il s'illustre avec près de 300 interventions en hémicycle lors du vote de la Loi pour la modernisation des Institutions de la V° République en 2008 ou encore au sein des commissions d’enquêtes parlementaires sur les paradis fiscaux et sur les tribunaux de commerce.

  • 2001 : Fondateur de la convention pour la 6ème République

    Après avoir publié en 2000 le livre “La Machine à trahir”, il fonde avec des citoyens de nombreuses sensibilités la Convention pour la 6ème République qui avance 30 propositions pour changer la Constitution.

  • 29 mai 2005 - Arnaud Montebourg vote NON au TCE

    En désaccord avec son parti (PS) et après s’être opposé à l’élargissement précoce de l’Union Européenne, Arnaud Montebourg s’oppose au projet de Traité Constitutionnel Européen comme 54,68% des français. En 2008, il refuse de sièger au congrès convoqué pour réviser la constitution en vue de ratifier le traité de Lisbonne.

  • 2008 - 2012 : Président du Département de Saône-et-Loire

    Après une consultation populaire menée sur son blog en décembre 2007, Arnaud Montebourg, plébiscité par les habitants de sa circonscription, décide de se présenter au Conseil général de Saône-et-Loire, qu'il préside jusqu'en 2012.

  • 2012 - 2014 : Ministre de l'économie et du redressement productif

    Arnaud Montebourg est nommé à Bercy en 2012 en tant que Ministre du redressement productif et du numérique puis en 2014 Ministre de l’économie. Il se bat sur de nombreux dossiers d’entreprises en difficulté, sauve plusieurs milliers d'emplois et pèse de tout son poids au sein du Gouvernement pour que les promesses du quinquennat soient tenues.

  • mai 2014 : naissance du “décret Montebourg”

    Arnaud Montebourg est mobilisé sur le dossier Alstom pour empêcher que ce fleuron français stratégique ne tombe entre les mains de l'américain General Electric. Il obtient du 1er Ministre Manuel Valls que le décret de 2005 sur le contrôle des investissements étrangers soit étendu à de nouveaux secteurs stratégiques et donnant le pouvoir au Ministre de l’Economie de protéger l'eau, la santé, l'énergie, les transports et les télécommunications.

  • 2014 : Arnaud Montebourg quitte le Gouvernement Valls - Hollande

    Ministre de l'Économie, Arnaud Montebourg est en désaccord avec la politique de François Hollande : austérité, Europe, fiscalité et en général sur les efforts supportés par les classes moyennes et populaires. Il se bat au sein du gouvernement pour ouvrir le débat sur la politique économique et, en vain, s’exprime en public de juin à août 2014 (Frangy-en-Bresse). Constatant son impuissance, il quitte le gouvernement comme deux autres ministres.

  • 2014 - 2020 : un entrepreneur engagé

    Après avoir quitté le gouvernement en 2014, Arnaud Montebourg a créé et préside toujours plusieurs entreprises éthiques : Bleu Blanc Ruche, miel de repeuplement, La Compagnie des Amandes,pour défendre l'agriculture française en plantant des amandes, La Mémère, marque de glaces éthiques.

  • 1998 - 2020 : un auteur qui pense la société pour mieux la défendre

    Depuis 1998, et jusqu'à la sortie de L'Engagement, son dernier livre, Arnaud Montebourg a écrit ou contribué à une vingtaine d'ouvrages. Démondialisation, République, Socialisme : au fil de ses livres, il dresse son projet pour la France.

  • 2021 - 2022 : Candidat à l'élection présidentielle

    Convaincu du besoin de redonner aux citoyens français le droit de vivre dans la dignité et au peuple français de reprendre le contrôle sur sa vie, Arnaud Montebourg est candidat à l'élection présidentielle de 2022.

ILS SOUTIENNENT LA CANDIDATURE

D’ARNAUD MONTEBOURG

Suivez Arnaud Montebourg sur les réseaux